Rencontres

2014


WAAAR

  • Dr Carlet pour les membres du WAAAR

    L'augmentation du nombre de bactéries résistantes aux antibiotiques est l'un des problème de santé publique les plus graves de notre temps... des femmes et des hommes se mobilisent.

1ÈRE RENCONTRE THERMO SCIENTIFIC

2013


LA COPEPTINE AU CHU DE CALAIS

PAROLES D’EXPERT

  • Pr Charles

    La procalcitonine - antibiothérapie & prise de décision.

  • Dr Bonneil

    La procalcitonine - antibiothérapie & prise de décision.

2012


ATELIER JRUR

  • Pr Charles

    La procalcitonine : une aide au bon usage des antibiotiques.

SRLF

La déclaration de Paris contre la résistance bactérienne

Avril 2014

L’augmentation du nombre de bactéries résistantes aux antibiotiques représente un danger écologique majeur. Cette augmentation très alarmante, jointe à une absence presque complète de nouveaux antibiotiques est un des problèmes de santé publique les plus graves de notre temps. Les antibiotiques sont une classe thérapeutique unique, car leur usage et mésusage chez un patient peut affecter leur efficacité chez d’autres patients. La cible des antibiotiques sont les bactéries, organismes vivants qui peuvent évoluer en acquérant des mécanismes de résistance très rapidement .Ces bactéries résistantes peuvent alors être transmises facilement à d’autres personnes. Des échecs liés à ces bactéries multi-résistantes, initialement limités au secteur hospitalier apparaissent maintenant dans la communauté. On estime le nombre de décès liés à ces bactéries à 25.000 en Europe, et 23.000 aux USA.

Bien que la résistance aux antibiotiques soit une histoire sans fin, elle est directement liée au volume d’antibiotiques utilisés. Nous utilisons des quantités croissantes d’antibiotiques chez l’homme et les animaux, ce qui déverse ces produits dans la nature. L’impact environnemental de ce phénomène est considérable, entrainant le développement et la dissémination des gènes d’antibio-résistance.

Nous devons lutter contre ces phénomènes en adoptant des stratégies proactives comparables à celles utilisées pour les espèces en voie de disparition, dans une philosophie de développement durable. Préserver l’efficacité des antibiotiques et stabiliser l’écosystème bactérien doit être un objectif global absolu.

Sauvegarder les antibiotiques nécessitera un effort considérable et concerté des patients et des prescripteurs pour appeler tous les responsables à assurer un accès facile à des antibiotiques efficaces. L’objectif de WAAAR est d’attirer l’attention sur l’urgence et la gravité du danger, et de coordonner un dialogue européen et international pour trouver des solutions efficaces. L’alliance est destinée à lutter pour la préservation des antibiotiques et à maintenir la pression chez les prescripteurs, les hommes et femmes politiques, les décideurs de santé publique, les économistes, les usagers du système de santé, l’industrie pharmaceutique, les agences internationales, et l’ensemble de la population. Les actions individuelles, malgré leur bonne intention, sont vouées à l’échec sans un dialogue international, un sens commun du danger, et un large consensus sur les façons de procéder.

Jean Carlet, pour les membres de la « World Alliance Against Antibiotic Resistance » (WAAAR).
jeancarlet@gmail.com

WAAAR

À propos du WAAAR

WAAAR est un groupe de 700 personnes, en provenance de 55 pays différents, et représentants tous les acteurs ( médecins, vétérinaires, microbiologistes, infectiologues, pharmacistes, Infirmier(e)s, biologistes de l’évolution, écologistes, environmentalistes, usagers du système de santé). L’alliance est soutenue par 85 sociétés savantes, et 50 groupes professionnels divers.

Dr Jean Carlet

Docteur Jean Carlet

Le Dr Jean Carlet, Consultant et Président de l’Alliance Contre le développement des Bactéries Multi-Résistantes (ACdeBMR), a été pendant 30 ans Chef de service en réanimation au Groupe hospitalier Paris St Joseph (Paris). Il a notamment été Président du CLIN, Chef de service d’infectiologie, mais également président du Comité Technique National des Infections nosocomiales (1998-2004) et président de la Société européenne de réanimation.